Please reload

Posts Récents

Accueils à la journée, du 16 au 20 oct. 2017, Bussigny

November 5, 2017

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Accueils à la journée, du 16 au 20 oct. 2017, Bussigny

November 5, 2017

Pour ce premier projet de l’association, l’équipe d’animation a voulu faire découvrir bien des choses aux jeunes de Bussigny durant toute une semaine.

 

Lundi

C’est donc lors d’un lundi ensoleillé que Nathalie et Raphaël ont accueilli près de vingt enfants âgés de six à douze ans au refuge de Bussigny pour une journée qui s’annonça sportive. Après quelques petits jeux de présentation et la mise en place des règles, les enfants ont pu tester le parachute. Vous êtes en train de vous dire « Mais comment ont-ils fait ? N’est-ce pas trop dangereux pour des enfants de leur âge ? ». Rassurez-vous, nous n’avons pas sauté d’un avion ou d’une falaise.

Le jeu du parachute est un jeu coopératif où les participants tiennent une immense toile de parachute, d’où le nom du jeu, et doivent coopérer pour faire différentes figures. Ils doivent le monter le plus possible, faire des échanges en passant par-dessous ou encore essayer de mettre une balle dans le trou central. Mais ces figures ne sont possibles que si tous les participants coopèrent ensemble.

 

 

Après une bonne heure de ce jeu et un moment de temps libre, la journée s’est poursuivie par un jeu de balles, la balle américaine. Pour la plupart, le jeu était connu mais chacun a pu prouver sa valeur à ce jeu en affrontant les autres participants ainsi que les animateurs.

Après le pique-nique, l’équipe est partie en direction du village pour rejoindre la salle du Cube. C’est une salle d’escalade qui accueille des sportifs de tout niveau et de tout âge. Nous avons été accueillis par deux escaladeurs chevronnés qui nous ont fait découvrir les joies de l’escalade. Chaque enfant a pu grimper à son rythme et selon son niveau. La découverte s’est terminée par un petit jeu : les deux animateurs du Cube avaient caché des petites pièces à différents endroits (principalement en hauteur) et chacun devait les retrouver afin de faire gagner son équipe. Le score fut très serré, 6 à 7.

 

 

Après ce jeu, nous sommes rentrés au refuge, en faisant une petite halte goûter dans le parc de Bussigny, et chacun a pu retrouver ses parents.

 

Mardi

Pour cette deuxième journée, nous avons dû faire appel à du renfort. En effet, mardi fut la journée qui a eu le plus de succès en termes d’inscriptions (vingt-cinq inscrits). C’est donc Julien, animateur socio-culturel de l’association, qui est venu pour cette journée survie. Nous avons aussi eu la chance d’accueillir Michaël Berthoud, animateur pour les Cueilleurs Sauvages, qui est venu nous faire découvrir les plantes de la forêt.

Durant la matinée, les enfants ont pu participer à quatre ateliers différents. Le premier était celui de Michaël. Ils sont partis dans la forêt cueillir des plantes pour en faire une soupe à midi. Ils ont aussi découvert comment cueillir les orties sans se piquer, quelques plantes aux vertus médicinales et ils ont pu parler du respect de la nature.

Le second atelier se déroulait avec Nathalie, perdu au milieu des bois. Les enfants ont dû construire une cabane avec seulement ce qu’ils trouvaient dans la forêt. Alors sans ficelle ni outils, la tâche s’annonça difficile mais c’était sans compter l’ingéniosité et la motivation des enfants qui ont construit une magnifique cabane.

 

Le troisième atelier était une préparation au jeu de l’après-midi. Avec Julien, les participants se sont grimés le visage avec des peintures de guerre avant d’essayer de se camoufler au milieu des arbres. Car qui dit survie dit forcément camouflage et discrétion.

Le dernier atelier fut encadré par Raphaël qui apprit à nos jeunes aventuriers comment faire un feu. Afin que l’exercice ne se révèle pas trop dur, les équipes ont eu le droit d’utiliser des allumettes. Mais chacun a pu apprendre les différentes techniques, quel bois il faut prendre ainsi que les règles de sécurité.

Les ateliers terminés, chacun a pu prendre son pique-nique et a pu aussi déguster la soupe aux plantes préparées le matin. Après ce copieux repas, les enfants se sont répartis en deux équipes pour un grand jeu. Le but de ce jeu était de rassembler des ingrédients pour faire du pain lors du goûter. Chaque équipe avait un ingrédient de base mais ils devaient récupérer encore deux autres ingrédients pour faire le pain. Ils se sont lancés alors dans une bataille effrénée et ils ont dû résoudre des énigmes et relever des défis que Raphael leur lançait.

Heureusement, ils ont réussi à récolter assez d’ingrédients pour faire le goûter. Donc après un petit temps libre, chacun a pu cuir son pain autour d’un bout de bois sur le feu avec une bonne branche de chocolat. De quoi bien finir la journée !

 

 

 

Mercredi

Mercredi fut la journée la moins remplie, qu’une dizaine d’inscriptions mais nous avons quand même fait appel à Aurélia, animatrice socio-culturelle de l’association, experte en déguisements et bricolages. Nous avons donc passé notre matinée à faire des déguisements de druides de la nuit et de lutins des bois ainsi que des couronnes faites avec des branches et des feuilles. Chacun a pu « customiser » son déguisement comme bon lui semblait. Certains ont fait des capes de chauve-souris, d’autres des tuniques ou encore certains on dessiner différents motifs dessus.

 

 

Durant l’après-midi, nous avons fait un Stratego géant. Les druides et les lutins s’affrontaient pour avoir le contrôle de la forêt. Chaque équipe devait cacher un objet et tenter de retrouver celui de l’équipe adverse. Pendant près de deux heures, les enfants ont couru à travers la forêt à la recherche des objets perdus. La journée s’est alors terminée par le goûter et un cache-cache inversé.

 

Jeudi

Qui dit jeudi, dit journée Harry Potter ! Pour cette journée, nous avons accueilli vingt-trois enfants, tous passionnés par la saga de J.K. Rowling. Nous fûmes étonnés que seulement deux enfants ne connaissent pas Harry, Ron et Hermione. Il faut dire que le premier livre est sorti il y a déjà vingt ans !

Pour bien commencer la journée, chaque enfant a dû intégrer une des maisons de Poudlard. Pour se faire, ils ont reçu du matériel pour se déguiser et chacun a dû inventer sa propre maison avec son propre emblème. C’est donc à coups de ciseaux et de stylos feutres que les enfants se sont lancés dans cette aventure !

Après cette phase de création et le traditionnel pique-nique, nous sommes partis aux terrains de la Plannaz pour y faire un tournoi de Quidditich. Chacun a pu tenter d’éviter un Cogneur ou de lancer un Souafle à travers l’un des trois cerceaux de l’équipe adverse. Certains ont même pu jouer le rôle du Vif d’Or tandis que d’autres devaient les attraper.

Après ce tournoi, l’école de Poudlard est retournée au refuge. Certains ont saisi l’occasion pour manger quelques orties et montrer comment faire à ceux qui n’étaient pas là mardi. Après le goûter, Raphaël a proposé un concours de potions. Chaque apprenti sorcier a reçu une petite fiole et devait inventer une potion. Ils ont donc partir dans la forêt trouver des ingrédients pour ensuite faire leur potion.

 

Une fois terminée, ils devaient inventer un pouvoir ou un effet néfaste de cette dernière. Il eut des potions mortelles, des potions qui pourrissaient la nature, une autre qui faisait apparaître un cheval ou encore une qui permettait de prendre le pouvoir de la forêt. Que d’imagination ! Les enfants sont alors repartis chez eux, la tête pleine de magie.

 

Vendredi

Pour le dernier jour, Nathalie et Raphaël avaient concoctés deux chasses aux trésors. La première s’est déroulée durant la matinée. Chaque enfant, individuellement, dut aller chercher des objets dans la forêt. Il pouvait s’agir de feuilles de différents couleurs, de fruits ou encore d’objets qui n’étaient pas naturels.

 

 

Après quarante-cinq minutes, les enfants se sont mis en trois équipes et en utilisant uniquement leurs « trésors », chaque équipe a fait du « land art ». Le but du land art est de faire de l’art avec des éléments naturels. Ce style d’art est relativement éphémère car il suffit que quelqu’un marche dessus et l’œuvre est détruite. Mais cette éphémère fait partie de la beauté de l’art.

 

Cette première chasse fut une préparation à celle de l’après-midi. Pour cette seconde chasse au trésor, Nathalie et Raphael donnaient des défis à faire à des endroits particuliers. Le groupe d’enfant devait donc réfléchir où trouver ces différents endroits et s’y rendre. C’est donc en groupe que nous avons arpentés les rues de Bussigny. A chaque défi réussi, les enfants recevaient un bout de carte qui indiquait l’emplacement exact du trésor. Les enfants ont donc dû faire une pyramide devant un chenil, trouver la police, faire semblant de lire à côté de la bibliothèque ou encore faire les singes sur la place de jeux du parc.

 

 

Après avoir fait tous les défis, les enfants collèrent les bouts de carte ensemble et trouvèrent le fameux trésor. Il s’agissait de plusieurs paquets de bonbons ! Nous sommes rentrés au refuge, partagés les bonbons et se fut l’heure de se dire au revoir pour cette semaine.

Que ça soit du côté de l’équipe d’animation ou des enfants, chacun a eu énormément de plaisir à participer à ces accueils et tout le monde a profité un maximum des activités. Il va s’en dire que l’association reviendra dans la région…

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now